CABANES À SUCRE .

Ca y est, c’est le printemps ! C’est le moment de découvrir une tradition québécoise : « le temps des sucres ». Dans les érablières, « l’eau d’érable » monte dans les troncs et coule dans les « chaudières » (les seaux).L’eau est apportée à la « cabane à sucre » où elle sera transformée en sirop d’érable grâce à un évaporateur. Il faut 40 litres d’eau d’érable pour faire un seul litre de sirop d’érable.

Il est difficile d'établir une période fixe pour le sirop d’érable, car tout dépend de la température. Pour que les érables coulent, il faut des nuits où le mercure descend sous zéro et des journées chaudes en alternance. Le temps des sucres, traditionnellement, débute au mois de mars et se poursuit jusqu'à la mi-avril.

« En caravane, allons à la cabane! » : Traditionnellement, les Québécois qui ont « la dent sucrée » n'hésitent pas à se regrouper à la cabane à sucre, au moins une fois par printemps, pour se « sucrer le bec ».

Les exploitants respectent les traditions en offrant aux visiteurs de la cabane à sucre les mets traditionnels. Fèves au lard, jambon à l'érable, saucisses, œufs dans le sirop d’érable, « grandspères dans le sirop » (boules de pâte frites et nappées de sirop d’érable), omelettes au four, «oreilles de crisse » (grillades de lard salées et croustillantes) et crêpes sucrées cuites dans du sirop d’érable comptent parmi les plus populaires.

En allant à la cabane à sucre, vous découvrirez une méthode qui remonte aux Premières Nations. Vous pourrez vous initier à la récolte de l’eau et à la fabrication du sirop d’érable, en visitant l’érablière. Vous participerez à une tradition de réjouissances ancrée dans le cœur de tous les « gens d’icite ». Pendant un moment, vous vous sentirez, vous aussi, un peu québécois, en célébrant joyeusement le retour du printemps et la fin du long hiver.

Vous n’avez pas le temps de vous rendre en région? Sachez que de nombreux restaurateurs de Montréal et de Québec mettent le sirop d’érable au menu, dans des recettes novatrices et délicieuses. Hommage à la cabane à sucre de leurs grands-parents.

LISEZ
NOS
ARTICLES
...